Unité- Démocratie- Justice sociale

Accueil Contactez-nous Sommaire


Google

 

sur le Web

Sur ufpweb.org

 

Page d'accueil ] Haut ] - Projet d'ordonnance instituant la CENI ] - Conférence de presse du PM ] - Réactions de la classe politique ] - Discours du Premier Ministre relatif au résultats des journées nationales de concertation ] - Envoyé spécial de l'UA ] [ - Le président du CMJD ]

- Le président du CMJD


Discours du président du CMJD à la clôture des journées nationales de concertation

« La concertation, un axe majeur de nos orientations»

 

Tout d'abord je vais commencer par vous dire que j’ai la certitude et la conviction profonde que les Mauritaniens sont capables, par leur intelligence et leur savoir-faire, d'être, en toute indépendance, les créateurs de l'histoire de leur pays.

C'est pourquoi je ne doute pas un instant et ne pourrais douter que vous saurez mener à bon terme l'oeuvre que vous avez entamée avec succès car je suis certain que c'est l'expression de nos exigences à tous et celles de notre peuple.

C'est également l'expression de notre conviction et celle de notre peuple. Par conséquent, dès lors que cette conviction est unanimement partagée par tous les mauritaniens, rien donc ne peut nous empêcher de parvenir à notre objectif, de réaliser nos aspirations.

Aujourd'hui, je me félicite, félicite les Mauritaniens et tous ceux qui ont pris part au travail dont les résultats viennent de nous être soumis.

Comme l’ensemble du peuple mauritanien, je suis réellement fier des résultats auxquels nous sommes parvenus. Pour une raison simple : regardons l’assistance, il y a ici de jeunes mauritaniens, des cadres qui sont eux aussi jeunes, des personnes plus âgées qui ont déjà tout donné à leur pays et fait valoir leurs droits à la retraite, mais aussi le gouvernement, les partis politiques et la société civile dans toutes ses composantes, si tous se réunissent, discutent des affaires de leur pays et parviennent à un tel consensus, c’est que l’on va indéniablement vers le succès.

Les Mauritaniens sont connus pour leur intelligence et leur sagesse.

Notre ouma, celle du Prophète Mohamed (PSL), c'est connu, ne saurait s'accorder à suivre le mauvais chemin. Et faisant partie de cette ouma, notre réunion et notre consensus ne peuvent nous mener qu'à bon port.

Je vais maintenant aborder brièvement cinq points.

Je voudrais vous réaffirmer, ainsi qu’à tous ceux qui participent à ces journées nationales de concertation, ma satisfaction personnelle et celle de tous les Mauritaniens pour l'esprit de responsabilité dont vous avez fait preuve, pour votre attachement à l'unité nationale et votre souci de résoudre les problèmes nationaux.

Deuxièmement, je ne peux manquer de mettre l'accent, à nouveau, sur le haut niveau des débats, la qualité de la réflexion ainsi que le sens élevé de responsabilité des participants.

En troisième lieu, j'exprime ma satisfaction à l'endroit des présidents des partis, des membres du gouvernement et des cadres qui oeuvrent ensemble pour favoriser l'émergence de nouvelles mentalités favorisant le rapprochement entre les couches de notre peuple et le gouvernement, afin de discuter de tous les problèmes, quelle qu'en soit la nature, et d’aboutir à des solutions consensuelles.

Le point suivant que je voudrais souligner est le fait que la présence à cette rencontre, de 500 à 600 participants de divers horizons politiques et l’adoption d'un programme aussi ambitieux, est déjà une prouesse.

Vous vous êtes acquittés convenablement de votre mission. A nous de faire le reste. A ce propos, je prends l'engagement devant vous d'œuvrer avec le Conseil Militaire pour la Justice et la Démocratie et le gouvernement transitoire pour mettre en oeuvre, quel qu’en soit le prix, les points objet de votre consensus. Le chemin est maintenant balisé et vous avez contribué à cela. Je vous réaffirme que nous allons nous mettre à l'œuvre.

Le dernier point que je vais aborder est que la commission nationale indépendante (CENI) sera mise en place le plus tôt possible pour accomplir les missions que vous lui avez assignées lors des concertations et sera -c'est une garantie- considérée comme partenaire à part entière dans le processus démocratique.

Je vous renouvelle aussi l'engagement que la tradition de la concertation sera un axe majeur de nos orientations et de notre pratique, et ce jusqu'à la fin du processus électoral.

Enfin je remercie les organisations internationales et les ambassadeurs des pays amis pour leur disponibilité à nous accompagner dans cette voie que nous avons choisie pour nous-mêmes.

Ce sont là les points que j'ai voulu évoquer.

Il ne me reste plus qu’à vous inviter à boire un verre de thé, tradition qui symbolise, chez les Mauritaniens, le cadre idéal de causeries et de règlement à l'amiable des problèmes de tout genre.

(source AMI)


Page d'accueil ] - Projet d'ordonnance instituant la CENI ] - Conférence de presse du PM ] - Réactions de la classe politique ] - Discours du Premier Ministre relatif au résultats des journées nationales de concertation ] - Envoyé spécial de l'UA ] [ - Le président du CMJD ]

Pour toute question ou remarque concernant l'Ufp ou ce site Web,
 webmaster@ufpweb.org
Copyright © 2005