Unité- Démocratie- Justice sociale

Accueil Contactez-nous Sommaire


Google

 

sur le Web

Sur ufpweb.org

 

Home ] Up ] Du Pétrole et des idées ] La Tribune et le pétrole en Mauritanie ] Le ministre est-il plus intelligeant que la loi ? ] AFFAIRE ZEIDANE OULD HMAIDA, WOODSIDE, CMJD [..] ] L'Authentique Quotidien, Woodside et la Mauritanie ] [ - Pistes pour une gouvernance du pétrole ] - Dénouement de l'Affaire ] - Un baril, 3 fonds ]

- Pistes pour une gouvernance du pétrole


Moussa batchily Ba,

bolerounet@yahoo.fr

Mauritanien,

Bamako, Mali

 

Pistes pour une gouvernance du Pétrole

 

La Mauritanie va entamer dans les jours à venir l’exploitation de son pétrole. Avec cette nouvelle ressource, les mauritaniens et mauritaniennes espèrent accéder à une qualité de vie. Le gouvernement mauritanien actuel a souscrit à L’IITIE, ce qui constitue un premier pas encourageant. En plus d’un décret, le gouvernement vient d’adopter un projet d’ordonnance  relatif à la mise en place d’un fonds national des revenus des hydrocarbures (conseil des Ministres du 15 février 05). Mais le cas du Tchad conduit à  faire preuve de vigilance et d’innovations pour que les outils et  mécanismes puissent garantir une gestion  transparente, équitable et de qualité du pétrole. Voici quelques pistes.

 

Piste A : constitutionnaliser la gestion des ressources naturelles, en particulier du pétrole en Mauritanie. La Mauritanie doit mettre à profit la révision constitutionnelle en cours pour y inscrire cette question. L’avantage de cette approche est que plus qu'une loi, la révision constitutionnelle est plus ardue à réaliser. Une disposition doit permettre de détailler la gestion du pétrole (clé de répartition, fonds pour les générations futures et mécanismes).

 

Piste B : adopter une ordonnance. Le contenu précis  du projet d’ordonnance n’est pas encore public. Le Gouvernement aurait pu ouvrir un dialogue public sur la gestion du pétrole. L’ordonnance gagnerait à  (i) spécifier la clé de répartition des revenus des hydrocarbures, avec alimentation en particulier de deux réserves, une pour les générations futures et une pour bâtir dès à présent une économie nationale après pétrole, (ii) définir les modalités pratiques de gestion transparente des revenus. Sous réserve d’un consensus large sur le contenu de cette ordonnance, un article doit spécifier que la modification du texte doit faire l’objet d’un référendum.

 

Piste C : développer la gouvernance du pétrole au niveau de tous les acteurs, à travers :

 

- un système d’information spécifique sur le pétrole (production, commercialisation, impact environnemental, etc.); un système simple, régulier et  accessible à tous/toutes (usage des différents médias et des  langues nationales);

- une conférence de presse deux fois l’an du chef de l’État sur la gestion du pétrole;

- Une conférence de presse conjointe des présidents de l’assemblée nationale et du sénat. La première conférence après adoption de la loi de finances. Une seconde de revue de l’exécution de la loi de finances.

- La tenue obligatoire par chaque maire de deux conseils municipaux extraordinaires; ces conseils publics doivent permettre d’informer les populations sur la gestion du pétrole, avec obligation pour les conseillers municipaux, les députés et sénateurs de la wilaya de relayer l’information.

- L’appui aux associations de la société civile pour relayer l’information et maintenir une veille permanente sur la transparence de la gestion du pétrole.

 

Moussa batchily BA, Bamako, le 18 février 05.


Home ] Du Pétrole et des idées ] La Tribune et le pétrole en Mauritanie ] Le ministre est-il plus intelligeant que la loi ? ] AFFAIRE ZEIDANE OULD HMAIDA, WOODSIDE, CMJD [..] ] L'Authentique Quotidien, Woodside et la Mauritanie ] [ - Pistes pour une gouvernance du pétrole ] - Dénouement de l'Affaire ] - Un baril, 3 fonds ]

See who's visiting this page.

View Page Stats

 

Pour toute question ou remarque concernant l'Ufp ou ce site Web,
écrire à admin@ufpweb.org
Copyright © 2005