Unité- Démocratie- Justice sociale

Accueil Contactez-nous Sommaire


Google

 

sur le Web

Sur ufpweb.org

 


SOMMAIRE

- I. Bref aperçu historique sur la Mauritanie d'avant la colonisation
- II. Le problème national dans la Mauritanie coloniale et néocoloniale
- III. Quelques leçons de l'histoire à ne jamais oublier
- IV. Quelques opinions sur la nature du problème national en Mauritanie
- V. Critique de certaines conceptions erronnées dans la question nationale


NB : Nous vous proposons en lecture (ou relecture) la contribution du MND à l'étude de la Question nationale. C'était, il y a 26 ans de cela, en 1979. Bien que le contexte ait notablement changé, les principes et principales thèses restent cruellement actuelles. Nous vous laissons plutôt lire ....


Avertissement

Dans son souci permanent de contribuer à aider l’opinion en général et la jeune génération en particulier à prendre connaissance par elle-même de certaines prises de positions souvent galvaudées, à un moment où la question de la coexistence entre les composantes nationales semble préoccuper bon nombre de citoyens, où justement la « question nationale », différemment interprétée par les uns et les autres, devrait faire l’objet d’un débat serein et productif, l’Ufp se fait le plaisir de mettre à la disposition des visiteurs de son site, une production intitulée « Contribution à l’Etude de la Question Nationale » publiée par le MND en février 1979.

Tout en priant les lecteurs de tenir compte de la période et du contexte de la publication du document en question et de la nécessité d’une actualisation, surtout par rapport à l’exacerbation des contradictions liées à la question et les crises qui en ont découlé dans les années 80-90, nous souhaitons à tous une bonne lecture et les prions de réagir, si besoin est, par des critiques et des suggestions constructives.

Octobre 2005,

Département de la communication de l’Ufp


Introduction

Depuis le début des années 1960, des courants nationalistes petits bourgeois arabes et négro-africains surgissent de temps à autre pour soulever cette question, mais le plus souvent n’arrivent pas à l’aborder en dehors de leurs préjugés.

Ne tenant aucun compte de la situation d’ensemble du pays, de la réalité néocoloniale et semi féodale, et sans égard pour l’expérience, ils ne veulent entendre et parler que de leur « problème national » particulier, poussant le fanatisme et l’aveuglement jusqu'à provoquer des situations criminelles du genre de 1966 ; situation qu’ils ont failli rééditer cette année au plus grand malheur des masses populaires, de l’indépendance du pays et au grand profit de l’expansionnisme marocain, de l’impérialisme et de la réaction.

Or la condition préalable à toute solution juste est de poser correctement le problème : c’est à dire de l’aborder, non pas isolément, dans l’abstraction, mais en le situant dans son contexte historique, en tenant compte de la réalité fondamentale du pays et de l’expérience de son peuple.

La présente contribution se propose d’aider à mieux éclairer cette question et à montrer le danger et l’inanité des déviations nationalistes qui n’ont que trop nui à l’unité de notre peuple et à sa lutte contre ses véritables ennemis pour une réelle émancipation nationale et sociale.

CE QUE NOUS APPREND L’HISTOIRE

L’histoire de notre pays, même dans ses étapes les plus récentes, reste encore mal connue, du fait de la domination féodale puis impérialiste. C’est que l’histoire est une source intarissable pour l’éducation des peuples dans l’esprit révolutionnaire, démocratique et scientifique ; elle constitue une arme tranchante contre tous les courants de pensée erronés et réactionnaires, qui empoisonnent la conscience du peuple et le poussent sans cesse à renouveler ses erreurs du passé.

Ce que nous avons pu comprendre de l’histoire de notre pays reste encore fort limité, mais nous permet toutefois de retrouver les racines de la question nationale et de voir plus clair dans la grande confusion dont l’entourent divers courants nationalistes.



See who's visiting this page.

View Page Stats

Pour toute question ou remarque concernant l'Ufp ou ce site Web,
écrire à infos@ufpweb.org
Copyright © 2005