COD : Mémorandum du 7 Mai 2010

mardi 11 mai 2010

Le 17 avril dernier, et au cours d’un meeting imposant, les leaders de la Coordination de l’Opposition Démocratique ont demandé, solennellement, le départ de Mohamed Ould Abdel Aziz. Cette revendication que les thuriféraires du régime s’empressèrent d’interpréter comme un « appel à la sédition » et même « au coup d’Etat militaire » constitue, en réalité un appel à l’intensification de la lutte démocratique pour mettre à nu l’incapacité du pouvoir et précipiter le départ de celui-ci, qui constitue désormais un sérieux danger pour le pays. Elle est le fruit d’une mûre réflexion sur la situation actuelle de la Mauritanie, et s’appuie sur quatre constats majeurs :




 3e congrès de l'UFP


Déclaration de Politique générale (document (...)


Statuts (issus du 3e Congrès ordinaire)


Rapport moral de Mohamed Ould Maouloud, au 3e (...)





Articles de presse

B’il a dit : De l’aliment de bétail…


Risque de faillite : La Mauritanie (...)


Mauritanie 2014 : des élections (...)


Présidentielle : Vastes opérations de (...)


Courrier : Faisons échec à leur (...)


La course est finie, les paris sont (...)


Loupe du ’Le Rénovateur’ ! : Aziz (...)


Campagne présidentielle : étrange (...)


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 23 octobre 2014

Publication

4659 Articles
2 Albums photo
26 Brèves
1 Site Web
2 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
42 hier
133447 depuis le début
196 visiteurs actuellement connectés