Élections aux USA : une Somalienne d’origine élue à la Chambre des représentants

0
151

Ilhan Omar vient d’entrer dans l’histoire des états-Unis et dans celle de son pays d’origine, la Somalie. Mardi, elle a été la première femme somalienne et musulmane a être élue à la Chambre des représentants des Etats-Unis.

C’est sous les couleurs du Parti des travailleurs démocrates (DFL) – un mouvement affilié au Parti démocrate – que Ilhan Omar s’est adjugé le district 60B de Minneapolis, dans l‘État du Minnesota. Elle aura notamment à sa charge des zones comme le quartier Cedar-Riverside, le sud-est de Minneapolis et l’Université du Minnesota.

“C’est le début de quelque chose de nouveau. Ce quartier a la réputation de faire l’histoire. Je suis enthousiaste pour nos valeurs progressistes et d‘être celle qui sera sur le terrain, au Capitole, pour représenter les diverses personnes de mon district et d‘être une championne avec eux et pour eux”, s’est-elle réjoui.

Sur twitter

A 34 ans, l’activisme de la jeune analyste politique commence à payer. Alors qu‘à l‘âge de huit ans elle a dû quitter son pays natal en raison de la guerre civile, Ilhan Omar s’est retrouvé dans un centre de réfugiés kényan. De là, elle immigrera vers les États-Unis avec sa famille. Peu à peu, elle commence à se forger une carrure de femme politique et se bâtit une réputation au sein du DFL, parti au sein duquel son grand-père a également fait ses classes.

De sa position au sein du DFL, elle aidera sa communauté de Minneapolis – où elle vit avec son compagnon et leurs trois enfants – dans les domaines du leadership, de l’argriculture, des congés pays et d’un développement vert, et du développement des affaires pour les immigrés.

Source : Africanews

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here