F.N.D.U : Communiqué sur les arrestations de paysans de Darel Barka

0
85

Le Forum National Pour la Démocratie et l’Unité (FNDU) a suivi avec effarement les arrestations qui ont eu lieu dans la localité de Dar El Barka le mardi 25 août 2015, suite au refus des populations de cette localité de céder à la délinquance des autorités dans leur marche obstinée de bradage de leurs terres au profit d’un investisseur saoudien.

3.200 ha de terres agricoles à Dar el Barka cédées par l’Etat mauritanien à un investisseur saoudien. Ces terres menacées de confiscation, sans consultation préalable avec les propriétaires ni contrepartie, ne sont pas, contrairement aux allégations des représentants du pouvoir, des terres mortes.

Vendredi dernier, la présence d’une délégation de l’autorité arabe pour l’investissement et le développement agricole (AAIDA) à Boghé relançait les inquiétudes des populations locales. Pour rappel, des représentants des populations des communes de Ould Birome, Dar El Barka et dar El Avia (Moughataa de Boghé) s’étaient déplacés à Nouakchott, il ya de cela quelques mois, pour protester contre la location de terre à usage agricole à l’autorité arabe pour l’investissement et le développement agricole (AAAID).

Plusieurs organisations de droits de l’Homme et de partis politiques avaient dénoncé fermement ce bradage de nos terres au profit de l’agro-business.

Rien n’a arrêté les autorités publiques de signer une convention au terme de laquelle 3200 hectares de terres agricoles au Brakna ont été soumis au bail au profit de l’autorité arabe pour l’investissement et le développement agricole (AAAID).

Les alertes du FNDU et de toutes les organisations de droits humains n’ont pas dissuadé le pouvoir en place, préférant utiliser la force et même la violence pour arriver à leur fin. Face à toutes ces dérives du pouvoir en place, le FNDU :

1. réitère sa position de principe, qui consiste à dénoncer toute forme de spoliation des terres des citoyens ;

2. réaffirme son soutien total aux populations de la zone de Dar El Barka, dans leur combat inlassable et fort légitime contre l’expropriation de leurs terres ;

3. condamne fermement l’arrestation de paisibles citoyens dont le seul tort aura été de revendiquer et de protéger leur dû ;

4. exige la libération immédiate et sans condition des détenus ;

5. rend responsable l’Etat de toute dérive pouvant entraîner des conséquences graves à la paix et à la cohésion sociale ;

6. exige l’annulation pure et simple de tous les projets d’attributions des terres à vocation agropastorale, au vu des dangers qu’ils constituent ;

7. encourage les populations concernées par le bradage à outrance des terres au profit de l’agro business, de se dresser, contre vents et marées, pour l’annulation de ces projets fantômes et dangereux pour la paix et la cohésion sociale.

Nouakchott, le 27/08/2015

Cellule Com du FNDU

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here