La guerre est enclenchée

0
376

A peine, le dialogue entre le pouvoir et l’opposition reporté, voilà que des nouvelles inquiétantes nous parviennent. De sources informées, des leaders de la majorité présidentielle -qui seraient commis par l’UPR- dans l’objectif de plaire au maitre de céans qui avait fait nourrir l’espoir d’apaiser la scène politique, sont en train de rejeter la faut de cet échec à l’opposition. Une campagne de dénigrement qui ne dit pas son nom est en effet engagée ces dernières heures auprès des populations qui vise à diaboliser le Forum.

Les émissaires du pouvoir devraient faire le tour de la Mauritanie pour diaboliser l’opposition, fustiger son discours, l’accuser de tous les péchés et imposer une réalité autre que celle qui tanne les populations. Ce qui est sûr, c’est que cette situation n’arrange pas les choses. L’histoire retiendra que ce sont les sbires du pouvoir qui ont enclenché les hostilités, si demain, la situation venait à s’envenimer et que le dialogue ne prenait pas forme.

Dans notre pays, les structures d’éducation des masses de Ould Haidalla avaient fonctionné sur la délation contre les corrompus, les fainéants, les voleurs et les « fossoyeurs » du chemin rugueux de la dictature. Elles avaient certes déraillé en s’en prenant aux activistes politiques opposés au régime ou ayant vendu leur âme et leur patrie à des puissances étrangères ; mais elles avaient la vocation claire de veiller à la bonne marche du pays en prenant soin de veiller à la sécurité et au calme entre les citoyens du pays. Au temps de Ould Taya comme au temps de Ould Abdel Aziz, la méthode est la même ; diaboliser l’opposition, chaque fois que l’occasion est donnée, souffler le chaud et le froid, au même moment dans l’unique objectif de « plaire au pouvoir ».

JOB
lauthentic.info

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here