Communiqué de presse : Grève à la SNIM

0
489

Depuis plus d’une semaine, les travailleurs de la SNIM ont déclenché une grève sans qu’aucune solution ne pointe à l’horizon pour régler l’une des crises les plus aigues que connaît la SNIM.

Cette situation, qui annonce un grave pourrissement, tient aux tergiversations de la direction de la SNIM qui ne respecte pas ses engagements signés et à son refus de la négociation malgré la grande paralysie de l’entreprise et les graves conséquences qui peuvent en résulter. L’UFP, qui suit avec inquiétude cet évènement :

– s’étonne du refus du dialogue avec les travailleurs, au moment même où celui-ci est proposé à l’opposition, et considère que cette attitude n’est pas cohérente avec le désir affiché par le pouvoir de régler les problèmes par la concertation ;

– déclare son soutien total et sa solidarité complète avec les travailleurs dans leurs luttes pacifiques jusqu’à l’acquisition de leurs droits légitimes qui, plus est, sont auparavant l’objet d’un accord avec l’entreprise ;

– demande au gouvernement d’ouvrir des négociations sérieuses et dans les plus brefs délais avec les grévistes, en vue d’aboutir à une solution à l’amiable, garantissant les droits des travailleurs et la continuité de l’activité de l’entreprise ;

– appelles toutes les forces vives nationales à exercer davantage de pressions afin de mettre fin à cette crise qui pourrait compromettre notre économie nationale fragilisée par une conjoncture difficile marquée par la baisse des cours du fer dans le monde et par les difficultés qu’affronte le secteur de la pêche, sans oublier les défis éventuels d’une sécheresse qui menace le pays ;

– rend la direction de l’entreprise et les autorités en place responsables de toutes les conséquences négatives pouvant découler de cette crise.

Nouakchott, le 11 février 2015

Le Secrétariat à la Communication.

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here