Alternative Démocratique : Déclaration

0
80

Les élections municipales et législatives qui viennent de se dérouler, ont démontré, par la mobilisation des populations de nos différentes localités, malgré les appels au boycott d’une partie de l’opposition et le nombre inédit de ballottages enregistrés, la maturité de notre peuple et sa volonté d’aller de l’avant pour la consolidation de ses acquis dans son combat pour l’ancrage de la démocratie.

L’engouement suscité par ce scrutin contraste fortement avec les résultats obtenus par les théoriciens du boycott, et démontre encore une fois le manque de vision, et l’absence d’une bonne appréciation des véritables enjeux de notre temps.

Les différentes « arènes politiques » institutionnelles ne seront plus comme avant ; elles s’ouvriront désormais comme un boulevard, aux partis, courants et idées de toute obédience y compris aux ennemis de la Démocratie ;

aussi, contrairement aux postures alarmistes et aux différentes déclarations faites ici et là sur la « mascarade électorale », nous avons vu quant à nous, dans ces élections , malgré les insuffisances et couacs de l’institution en charge de leur organisation, la preuve magistrale de la volonté du peuple mauritanien de barrer la route à l’obscurantisme et à ses projets funestes.

Les débats menés dans les différents cercles politiques font ressortir de nombreuses divergences sur les véritables défis de notre pays ; tandis que pour nous ils se nomment : insécurité intérieure et extérieure, lutte contre le terrorisme transfrontalier et ses ramifications locales, le réchauffement climatique et ses impacts sur notre vie de tous les jours (pluies torrentielles et inondations de nos villes ….), accès des populations aux services sociaux de base, éducation et gouvernance démocratique, pour les tenants du boycott, c’est, comme une obsession, le changement à la tête de l’Etat qui doit constituer l’Alfa et l’Oméga de tout discours et de tout programme politiques.

L’heure du bilan et du constat des dégâts de « lendemain de tempête » approche et avec elle, celle des décisions douloureuses, nées pour l’essentiel, des directives « élitistes», contraires au désir ardent des citoyens, « d’en bas », de participer à ces élection ; cette opposition dite « boycottiste », sera paradoxalement « victime collatérale » d’une élection à laquelle elle n’aura pourtant pas participé ; elle connaîtra inéluctablement de très profondes mutations.

Contre la renonciation, la soumission au diktat de la pensée unique et à l’omnipotence des féodalités locales, les citoyens que nous sommes, membres des organes dirigeants de l’UFP pour certains et simples sympathisants pour d’autres, choisissons de renforcer le camp de ceux qui œuvrent inlassablement, malgré les difficultés en tous genres, à l’enracinement de la Démocratie dans notre pays !

Parce que nous pensons que d’autres choix sont possibles et que d’autres moyens de concrétisation de l’idéal démocratique, des principes de justice et d’égalité existent, nous, ici présents, militants et sympathisants de longue date, déclarons solennellement, à compter de ce jour ( date), notre retrait de ce parti et la cessation de tout lien organisationnel avec ses différentes structures.

En notre nom à tous et au nom de tous ceux qui nous rejoindrons, de quelque parti ou autre milieu qu’ils viendront, nous déclarons nous constituer en une Organisation que nous dénommons « Alternative Démocratique ».

Ni Parti politique, ni ONG au sens que donnent à ce terme les comportements et pratiques ambiants, ni Corporation, nous serons un Mouvement de pensée composé d’hommes, de femmes et de jeunes issus de tous les milieux socio professionnels et de toutes origines qui voulons être un creuset de convergences, une force de propositions , un laboratoire d’idées

C’est le lieu de rendre un vibrant hommage aux militantes et militants de l’UFP et de saluer le patriotisme et l’engagement sincères de ses dirigeants qui, tout au long de ces années, n’auront rien ménagé pour la naissance de la Démocratie dans notre pays ; nous leur réaffirmons notre disponibilité à travailler avec eux, comme nous le ferons, sans tabous ni exclusive, avec toutes les forces politiques et les organisations de la Société civile qui le souhaiteront.

Nous déclarons nous mettre à disposition du peuple mauritanien, à travers les acteurs de la scène politique nationale, pour participer, à la place qui sera la nôtre, à la construction de cette Mauritanie nouvelle à laquelle nous aspirons !

Vive la Mauritanie

Vive la Démocratie

Le Comité Directeur Provisoire de l’Alternative Démocratique

Bocar N’diaye Juriste Président

Mohamed Elmane Homme d’Affaires cadre du Parti

Sidi Mohamed Salem Vall Homme d’Affaires cadre du Parti

Gaye Cheikh Enseignant cadre du Parti

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here