Hommage a Ba Adama Moussa Kalidou

0
185

En cette période d’élections municipales et législatives en Mauritanie, par ma plume je tiens à rendre hommage à un véritable et digne fils de notre Boghé natal, un des plus valeureux que notre ville ait connus.

Avant même que je me prononce, nombreux parmi vous doivent avoir deviné qu’il s’agit de Ba Adama Moussa dont le travail exemplaire fait l’unanimité. Avant et pendant ses mandats comme maire de la commune de Boghé, il a su se mettre au service de tous et placer l’intérêt de notre ville avant toute autre chose.

En une décennie, il a donné à Boghé un autre visage, son bilan très positif est reconnu même par ceux qui ne sont pas de son camp. Son immense oeuvre lui a valu d’être élu en 2011 meilleurs maire parmi des centaines de ses pairs. Sans rien exagérer nous dresserons objectivement son bilan ce que reflètent ses réalisations sur le plan économique et socio-culturel.

– Boghé comme les différentes localités de la vallée est agricole, c’est pourquoi le maire a fait de la réparation de la station de pompage du CPB une priorité, son fonctionnement permet à de nombreux paysans d’exploiter les rizières sans parler des femmes qui font le maraîchage autour du canal.

– La construction d’un abattoir et d’une poissonnerie modernes est une première.

– Des projets comme la construction de forages constituent un véritable appui au développement rural qui englobe les coopératives féminines.

-La rénovation du dispensaire de Boghé disposant d’ambulances et la construction d’une maternité montrent l’importance que cet homme accorde à la santé de ses concitoyens.

– Sur le plan culturel, l’organisation du festival « les blues du fleuve » avec ses retombées économiques et sa valeur culturelle est une importante réalisation.

D’autres sont sont en cours d’exécution ou prête à être exécutés il s’agit de la gare routière moderne et le marché forain de Boghé ainsi qu’une salle de spectacle d’une capacité de 500 places et d’un hôtel de ville. D’importants financements ont été débloqués grâce aux contactes du maire.

L’homme est aussi un humaniste, toujours prêt à aider ceux qui sont dans le besoin et n’hésite pas à défendre les faibles. Il s’est toujours montré courageux quand il fallait s’opposer à la spoliation des espaces publics de la ville qui étaient dans le collimateur des prédateurs.

Tu es la figure emblématique de notre Boghé, nous avons tous entendu dire » je ne vote pas UFP mais je vote Ba Adama Moussa »,une manière de faire comprendre qu’on t’aurait suivi pour l’intérêt de Boghé et quelque soit le parti qui t’avait présenté comme candidat.

Monsieur le maire, Boghé avait encore besoin de toi pour son développement et son épanouissement , une chose est certaine, tu as déjà facilité la tache à ton successeur, il trouvera une importante partie du travail déjà accomplie et d’importants financements sur place. La population de Boghé, particulièrement les jeunes se souviendront de toi à la tête de la mairie.

Finalement nous retiendrons que même n’étant plus maire, tu continueras à te rendre utile comme tu l’as toujours été, c’est ton humanisme qui t’oblige, ta générosité tu la puise dans ton âme et c’est une nature chez toi.Merci aussi a toute ton équipe. A jaarama Adama.

Alassane Deme dit Barhama

cridem

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here