Les Mauritaniens de l’étranger dénoncent la méthode d’enrôlement

0
371

Les Mauritaniens résidents en France ont fortement dénoncé la façon avec laquelle l’équipe chargée de procéder à l’enrôlement travaille, la qualifiant d’anarchique et ne tenant pas compte des intérêts des compatriotes venant d’autres pays. L’association culturelle des Mauritaniens d’Allemagne regrette que certains de ses membres, qui ont fait un éprouvant voyage pour se recenser, se trouvent obligés de faire des rangs dans lesquels il faut juste s’enregistrer et attendre le début de la semaine suivante.

Les agents chargés des opérations font preuve, selon le communiqué de l’association mauritanienne, d’une nonchalance qui frise la paresse au point qu’ils n’enrôlent que quelques personnes au cours de toute une journée. D’après les termes du communiqué, à la fin de chaque semaine, les agents déchirent la liste établie pour reprendre une nouvelle au début de la prochaine semaine encourageant ainsi l’anarchie et la pagaille.

Le communiqué dénonce l’injustice et les préjudices que ces opérations mal organisées font subir à des Mauritaniens qui viennent de loin, de l’Allemagne, de la Belgique et de plus loin. Une situation aléatoire et qui coûte assez cher en termes de frais de voyage et de séjour.

Le communiqué appelle les autorités mauritaniennes à trouver une solution rapide à ce problème en collaboration avec les ambassades des pays où résident des citoyens mauritaniens. Selon le communiqué, la solution consiste à instruire d’abord les superviseurs de l’opération à travailler rapidement et à ouvrir des listes d’enregistrement au niveau des chancelleries de Madrid, de Bonn et d’autres villes d’Europe où les Mauritaniens sont nombreux.

Le communiqué a appelé les ministères des affaires étrangères, de l’intérieur et de la décentralisation et les ambassades à régler rapidement cette question qui hante la nuit et le jour des Mauritaniens vivant à l’étranger.

lacalame.info

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here