Une nouvelle micro caméra inspirée de l’œil à facettes des insectes

0
172

Des chercheurs de l’Université américaine d’Illinois à Urbana-Champaign, sont parvenus à mettre au point un dispositif minuscule de caméra numérique, capable de percevoir le monde comme à travers l’œil d’un insecte.

Si vous vous êtes déjà demandé comment serait le monde vu à travers les yeux d’une mouche votre curiosité devrait bientôt être satisfaite grâce à un nouveau prototype de caméra mis au point par des ingénieurs de l’Université américaine d’Illinois à Urbana-Champaign. Le dispositif, d’environ 1,5 centimètres de diamètre, a été fabriqué à partir de minis composants électroniques selon le modèle de l’œil composé d’un insecte.

Cette technologie diffère des caméras classiques construites sur le même principe que nos yeux. En effet, lorsque vous filmer avec un appareil quelconque, l’unique lentille capte la lumière reflétée par les corps et objets qui l’entourent et la projette ensuite sur un matériau photo-sensible afin de former une image de bonne résolution. A l’instar des yeux d’arthropodes, la nouvelle caméra est composée de plusieurs facettes comportant chacune leur propre lentille et leur récepteur fonctionnant de manière indépendante.

En juxtaposant les différentes images fournies, il est alors possible d’obtenir une vue panoramique ainsi qu’une profondeur de champ presque illimitée. Pour parvenir à un tel résultat, les chercheurs ont dans un premier temps mis en place un réseau de lentilles microscopiques et élastiques, telles que des lentilles de contact. Puis l’opération a consisté à relier chacune des facettes entre elles via des lignes de détecteurs électroniques et de donner au tout une forme de demi-sphère.

Une avancée vers des micro-drones plus autonomes ?

Le prototype présenté dans la revue Nature se compose de 180 facettes opérationnelles. Un nombre « sensiblement inférieur à celui présent chez les libellules (environ 28.000 pour l’Anax junius) ou la mante religieuse (environ 15.000 pour la Stagmatoptera biocellata) mais qui offre un angle de vue comparable », détaille l’étude. La résolution est en effet équivalente à ce que peut voir une fourmi de feu.

Dans le futur, la petite caméra pourrait permettre au micro-drones de naviguer de manière autonome. « Imaginez un micro-drone de la taille d’une main utilisant un œil à facette artificiel pour s’orienter tout seul à travers les décombres d’un bâtiment, tandis que d’autres détecteurs à bord scrutent l’environnement à la recherche de fumée, de radioactivité ou même de victimes prisonnières des débris », écrivent les chercheurs dans leur publication.

Cités par Wired, ils concluent : « Ces micro-drones n’existent pas encore, mais grâce à des dispositifs comme celui-ci, ils pourraient voir le jour dans un avenir proche ».

(Crédit photo : University of Illinois and Beckman Institute)

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/cam%e9ra/une-nouvelle-micro-camera-inspiree-de-l-il-a-facettes-des-insectes_art29395.html
Copyright © Gentside Découvertes

source :maxisciences.com

A_l_instar_des_yeux_d_arthropodes_la_nouvelle_camera_est_composee_de_plusieurs_facettes_comportant_chacune_leur_propre_lentille_et_leur_recepteur_fonctionnant_de_maniere_independante.jpg
En_juxtaposant_les_differentes_images_fournies_il_est_possible_d_obtenir_une_vue_panoramique_ainsi_qu_une_profondeur_de_champ_presque_illimitee.jpg
Le_nouveau_dispositif_d_environ_1_5_centimetres_de_diametre_a_ete_fabrique_a_partir_de_minis_composants_electroniques_selon_le_modele_de_l_oeil_compose_d_un_insecte.jpg
L_operation_a_ensuite_consiste_a_relier_chacune_des_facettes_entre_elles_via_des_lignes_de_detecteurs_electroniques_et_de_donner_au_tout_une_forme_de_demi-sphereOK.jpg
le-prototype-presente-dans-la-revue-nature-se-compose-de-180-facettes-operationnelles_59336_w460.jpg
Dans_le_futur_la_petite_camera_pourrait_permettre_a_des_micro-drones_de_naviguer_de_maniere_autonome.jpg

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here