Ba Adama Moussa se défend contre tout financement direct de la part du ministère de la Culture

0
132

Le maire de la commune de Boghé Ba Adama Moussa a dimanche balayé d’un revers de la main tout appui financier direct venant de la part du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports.

« On n’a pas eu un financement direct du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports » , a précisé Ba Adama Moussa, lors d’une conférence de presse, en marge de la clôture de la septième édition du Festival Les Blues du Fleuve et de la deuxième édition du Festival du Fleuve.

« J’ai soumis une requête au PNUD, au FNUAP, à l’Unicef, à la GIZ et à d’autres partenaires. Au niveau du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, il n’y a pas eu de décaissement », a-t-il lancé aux journalistes.

Le maire de Boghé a néanmoins indiqué que le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports avait été pourtant sollicité depuis le mois d’août par rapport à l’organisation de la septième édition du Festival Les Blues du Fleuve et de la deuxième édition du Festival du Fleuve.

« Nous avons attendu sans réponse. Je me suis déplacé à Nouakchott pour rencontrer la Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports [Cissé Mint Cheikh Ould Boida, Ndlr] qui nous a encouragés, qui a pris des engagements. Après cela, à dix jours du festival, on apprend que l’on n’a pas l’autorisation de l’organiser parce que, nous dit-on, le ministère de la culture n’a pas reçu un courrier officiel »

Babacar Baye Ndiaye

source : cridem

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here