Le 1er vice président de l’UFP rencontre des personnalités politiques sénégalaises

0
40

BÂ Boubakar Moussa, Premier Vice-Président de l’Union des Forces de Progrès (UFP) est rentré le 20 décembre à Nouakchott, en provenance de Bamako où il a participé au Colloque sur les « Crises au Sahel ».

Sur son chemin du retour, le Vice-Président de l’UFP s’est arrêté à Dakar où il a rencontré des responsables de partis amis, parmi lesquels, par ordre chronologique :

– le Professeur Abdoulaye Bathily, ancien Ministre, ancien député, Secrétaire Général de la Ligue Démocratique ;

Amath Dansokho et Maguette Thiam, tous deux anciens Ministres, respectivement Président et Secrétaire Général du Parti pour l’Indépendance et le Travail ;

– Différents responsables de Bennoo Siggil Senegal, en réunion au domicile de Amath Dansokho ;

Moustapha Niasse, Président de l’Alliance des Forces du Progrès (AFP), candidat de Bennoo à la Présidentielle de 2012. Moustapha Niasse l’a reçu à déjeuner en son domicile ;

BÂ Boubakar Moussa a informé l’ensemble de ses interlocuteurs de la crise politique, économique et sociale qui prévaut en Mauritanie et de ses développements prévisibles. Il a particulièrement insisté sur la situation du pouvoir, celle de l’opposition démocratique. Il a également mis l’accent sur le printemps arabe et ses incidences inévitables sur la Mauritanie et d’autres pays.

Les partenaires du Sénégal ont décrit la situation politique du Sénégal comme grosse de tous les dangers avec les prétentions du Président Abdoulaye Wade de violer la Constitution en se présentant à la présidentielle de 2012.

Tout en le priant de tirer les leçons de l’expérience ivoirienne, le département d’État américain, en accord avec la France, aurait mis en garde le Président Wade contre tout entêtement, lui suggérant de choisir la voie qui lui fera honneur, en s’abstenant de se présenter.

Tout comme les partis politiques maliens, l’ensemble des partis sénégalais rencontrés ont remercié le Vice-Président de l’UFP et l’ont prié d’insister auprès des partis mauritaniens frères pour un plus grand suivi dans leurs relations et leurs échanges.

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here