Communiqué : répression de jeunes

0
248

Les manifestants, les observateurs et l’opinion publique ont été abasourdis par la répression brutale et injustifiée à laquelle a recouru la police face à la jeunesse dont les manifestations sont délibérément pacifiques.

Tous ont été surpris par l’attitude qui, pendant quelques heures, a semblé se contenter de surveiller cette manifestation pacifique jusqu’au moment où, pour la première fois, les jeunes ont remarqué la présence de provocateurs munis d’armes blanches diverses. Les manifestants ont alors immédiatement alerté la police de cette présence suspecte et sollicité son intervention, mais en vie.

Il semblerait, en fait, que cette répression brutale et injustifiée n’avait pour objectif que d’intimider les jeunes et les priver de leur droit constitutionnel à manifester pacifiquement.

L’ UFP, en condamnant énergiquement cette répression brutale et injustifiée :

– Réitère son soutien total au droit des jeunes et des citoyens en général à manifester pacifiquement et exprimer leur souffrance et leur aspiration au changement ;

– Rappelle au pouvoir en place que les révolutions qui se poursuivent dans le monde Arabe ont démontré que la répression policière ne peut suffire à museler le peuple révolté ;

– Appelle le pouvoir en place à s’abstenir de réprimer les manifestants et de violer les libertés et de recourir plutôt au dialogue et au traitement positif des revendications ;

– Invite l’ensemble des forces vives à soutenir les manifestations pacifiques , les revendications légitimes des mauritaniens et à dénoncer, avec vigueur, la répression policière stérile.

Nouakchott, le 11 Mars 2011

Le département de Communication

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here