1170. Amath Dansokho, reçoit à dîner BÂ Boubakar Moussa

0
113

Dimanche 20 décembre 2009, Amath Dansokho, Secrétaire général du Parti pour l’Indépendance et le Travail (PIT), a reçu à dîner BÂ Boubakar Moussa, Premier Vice-Président de l’Union des Forces de Progrès (UFP).

Les responsables des deux partis ont saisi l’occasion pour s’informer mutuellement de l’évolution de la situation politique au Sénégal et en Mauritanie.

Amath Dansokho a insisté sur l’isolement politique du régime du Président Wade au sein de l’opinion publique sénégalaise. Selon lui, à la Présidentielle de 2012, l’opposition Benno Siggil Senegal présentera un candidat unique et l’emportera. Néanmoins le Secrétaire général du PIT nourrit des craintes sérieuses de voir le Président Wade user de tous les moyens, y compris la fraude électorale sous des formes sophistiquées, pour se maintenir au pouvoir. D’ici là, Amath Dansokho n’a aucun doute de voir le Président Wade faire usage de toutes les capacités manoeuvrières possibles et imaginables pour diviser l’opposition démocratique.

Dans la mesure où, selon Amath Dansokho, le peuple sénégalais souffre terriblement et qu’il est déterminé à se débarasser de ce régime, il s’inquiète de l’entêtement du Président Wade à vouloir se maintenir coûte que coûte et aux conséquences dommageables que cela pourrait entraîner, en obligeant l’armée à intervenir dans le jeu politique.

BÂ Boubakar Moussa a surtout insisté sur la gravité de ls situation politique en Mauritanie, sur les perspectives inquiétantes pour lesquelles les responsabilités du Général Mohamed Abdel Aziz sont lourdes. Ce dernier, en effet, tourne le dos aux engagements qu’il a pris lors de la signature des Accords de Dakar, en particulier pour le dialogue avec l’opposition démocratique. Les Accords de Dakar envisagent la gestion concertée des affaires du pays, en particulier le bilan de la Présidentielle d’août 2009 et la tenue d’élections législatives et municipales démocratiques et transparentes.

Le Vice-Président de l’UFP a évoqué les actes terroristes dont la Mauritanie continue d’être l’objet. Il a condamné ces actes criminels qui portent atteinte à l’hospitalité légendaire du peuple mauritanien, s’attaquant à des hôtes innocents.

À la fin des entretiens, Amath Dansokho a insisté pour que BÂ Boubakar Moussa transmette ses meilleures salutations au Président Mohamed Ould Maouloud et à l’ensemble des responsables du FNDD.

BÂ Boubakar Moussa, tout en le remerciant pour son hospitalité, a prié son hôte de saluer les responsables du PIT de sa part, ainsi que ceux de Benno Siggil Senegal.

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here