Renouvellement partiel du Sénat 2009 : fraude à grande échelle

0
177

Renouvellement partiel du Sénat 2009

Liste commune de l’opposition nationale :
(FNDD-RFD-El Bedil)

« L’Union et la Démocratie »

Communiqué

Après son double coup d’Etat militaire en août 2008 et électoral en juillet 2009, le général dictateur Mohamed Ould Abdel Aziz est en train de perpétrer, à l’occasion de la campagne pour le renouvellement partiel du Sénat en cours, un nouveau coup de force contre la démocratie en Mauritanie.

En effet, usant à la fois de la menace, de la corruption et de toutes les autres formes d’intimidation et d’intéressement, le Parti qu’il a créé pour embrigader les populations trompées par son populisme trivial, l’administration du pays qu’il a caporalisée, les « hommes d’affaires » auxquels il a livré la Mauritanie et même une partie de l’armée nationale à travers certains hauts gradés peu regardants quant à l’honneur militaire ; tous sont jetés aujourd’hui dans l’arène électorale pour rabattre, avec des moyens toujours déloyaux et illicites, les conseillers municipaux électeurs dans l’escarcelle des listes affidées du pouvoir.

On a pu donc assister, au grand jour, à l’achat de conseillers municipaux, à la séquestration de groupes entiers d’entre eux, aux menaces de licenciements par leurs employeurs de certains autres et, depuis quelques jours, à une série de retraits de listes candidates, contre le versement de grosses sommes d’argent !

Face à cette situation qui dirige la Mauritanie vers une nouvelle mascarade électorale dont le risque est d’aggraver la crise dans laquelle se débat notre pays depuis plus de deux ans, la liste « l’Union et la Démocratie » des Forces de l’opposition nationale coalisée:

– 1 – Dénonce vigoureusement le recours systématique par le pouvoir du général dictateur Mohamed Ould Abdel Aziz à l’achat des consciences et à la vénalisation du vote, particulièrement au cours de la campagne sénatoriale en cours ;

– 2 – Déclare solennellement que, dans ces conditions, les élections sénatoriales ainsi biaisées ne reflètent en aucun cas la réalité du rapport de force sur le terrain et ne servent, désormais, qu’à aggraver la crise dans laquelle le général dictateur Mohamed Ould Abdel Aziz a plongé le pays et le maintient délibérément ;

– 3 – Met en garde contre les conséquences imprévisibles des frustrations nées d’une telle persistance dans l’usurpation de la volonté de notre peuple et la marginalisation de ses forces vives ;

– 4 – Salue la résistance indomptable de nos honorables conseillers municipaux, aux multiples tentatives de corruption et d’intimidation qu’ils subissent, et les encourage à persévérer dans leur détermination à administrer au général dictateur Ould Abdel et sa clique une belle leçon de vertu politique, de sens de l’honneur et d’engagement patriotique.

Nouakchott, le 06- Novembre 2009

La Direction de Campagne

Ahmed Samba OULD ABDALLAHI OULD SAMBA

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here