FNDD/RFD : Déclaration

0
99

L’opinion publique a suivi avec étonnement les déclarations faites par l’un des responsables de la campagne du Général Mohamed Ould Abdel Aziz selon lesquelles l’accord de Dakar n’est assorti d’aucune clause secrète.

A cet égard, tous les médiateurs et les négociateurs savent pertinemment que les deux questions en suspens relatives, respectivement, au rôle du Président de la République et au sort du Haut Conseil d’Etat, étaient l’objet d’une entente et d’un engagement ferme de Son Excellence Maître Abdoulaye Wade, Président de la République de Sénégal et du Groupe de Contact International.

Le Front National pour la Défense de la Démocratie et le Rassemblement des Forces Démocratiques, tout en réitérant leur attachement au dialogue comme unique voie pour sortir de la crise, aux clauses écrites de l’Accord de Dakar ainsi qu’aux ententes non écrites y afférant, réaffirment leur gratitude à l’endroit du Président Abdoulaye Wade et des médiateurs internationaux pour les efforts et sacrifices considérables qu’ils ont consentis en vue d’aplanir tous les obstacles qui entravent la mise en œuvre de cette solution consensuelle.

En conséquence, les négociateurs du RFD et du FNDD expriment toute leur disponibilité à répondre à l’invitation de la médiation sénégalaise et internationale pour se rendre à Dakar ou en tout autre lieu et pour déployer tout ce qui est en leur pouvoir en vue de sauver cette solution consensuelle, fruit de tant d’efforts soutenus consentis par toutes les parties.

Le RFD et le FNDD en appellent, en ces moments particuliers, au sens patriotique de chaque mauritanien soucieux de préserver les intérêts et la stabilité du pays afin qu’il s’emploie, de toute son énergie, à sauver cet accord réalisé par les parties sur la base du principe «ni vainqueur, ni vaincu» , et qui constitue par-dessus tout une victoire pour le peuple mauritanien tout entier et pour le peuple mauritanien avant tout.

Nouakchott, le 19 juin 2009.

Rassemblement des Forces Démocratiques

Front pour la Défense de la Démocratie

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here