CAMME, condamne le coup de force en Mauritanie

0
198

Depuis le debut du mois de juillet 2008, le torchon avait commencé à brûler entre le president Sidi Ould Cheikh Abdallahi et sa majorité présidentielle, manipulée par les tous nouveaux promus au grade de général.

Ce mardi soir 05 juillet 2008, le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi avait par décret nommé quelques nouveaux Officiers à la garde présidentielle, à l’état major national et à la garde nationale, malheureusement, les commandants de ces trois garnisons avaient refusé d’obtemperer à l’ordre du Président et sont immédiatement et illégalement rentré en rebellion contre l’ordre constitutionnel pendant que le président de la republique était dans tout son droit, qui est celui de nommer, en fonction des competences et des urgences , qui ,il veut à la tête de nos institutions militaires.

En violation de tout Droit, de notre constitution et des régles démocratiques, les généraux de l’armée de maniére anticonstitutionnelle ont pris le pouvoir par la force et en séquestrant le Président et son Prémier Ministre pendant l’exercice de leur fonction.

La CAMME consciente des avancées démocratiques malgré de nombreuses imperfections condamne avec fermeté ce coup de force anticonstitutionnelle contraire aux principes généraux de démocratie et à l’aspiration du peuple Mauritanien.

le blocage des institutions par les députés frondeurs suivie par la rebellion des généraux est déplorable et ne peut suffire comme argument à prendre tout un pays en otage en mettant en péril nos libertés et de nombreux acquis de Droits Humains..

Notre ONG, soucieuse des vrais problémes du pays se mobilise contre ces pratiques d’une autre époque et demande

1) La Libération immédiate du président et son prémier Ministre

2) la restauration de l’ordre constitutionnel ( rétablissement de la légalité du pouvoir de Sidi Ould Cheikh Abdallahi)

3) La CAMME condamne tout changement anticonstitutionnel ou prise de pouvoir par la force.

4) Elle demande aux Nations , à l’Union Africaine , à l’Union Européenne , à la ligue Arabe et à toutes les Nations éprises de paix et de justice à rétablir l’ordre constittutionnel en Mauritanie.

5) La CAMME, réitére ses principes fondamentaux: le droit,, la démocratie et le réglement des problémes fondamentaux du pays ( racisme, retour des déportés, réglement du passif humanitaire, l’esclavage, etc…)

Le Président de la Coordination des Anciens Militaires Mauritaniens en Exil

(CAMME)

Dia OUSMANE SAMBA
camme2006@yahoo.fr

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here