La Russie et les États-Unis s’engagent simultanément dans des exercices militaires d’envergure : Une nouvelle Guerre Froide ?

0
67

Il y a eu un silence complet des médias sur la tenue d’exercices militaires d’envergure par la Russie et les États-Unis.

Une réminiscence de la guerre froide : la Russie et les États-Unis mènent de grands exercices militaires simultanément.

L’Armée de l’Air de la Russie fera de grands exercices militaires sur une grande partie de son territoire entre le 16 et le 30 octobre.

Ces exercices russes coïncident chronologiquement avec la réalisation de grands exercices militaires faits par les États-Unis sous le nom de « Vigilant Shield 08 » [Bouclier Vigilant 08], qui doivent être réalisés du 15 au 20 octobre.

Les exercices militaires « Vigilant Shield 08 » ont été précédé par de grandes manoeuvres navales connus sous le nom de « Pacific Shield 07 », avec la participation de l’Australie, la France, la Nouvelle-Zélande, le Singapour, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Le président Vladimir Poutine a annoncé en août que la Russie reprendrait, à grande échelle, ses vols de Bombardiers au-dessus des océans Pacifique, Atlantique et Arctique pour la première fois depuis la chute de l’Union Soviétique. (Associated Press, le 1er octobre 2007). La résolution de Moscou était faite en réponse aux menaces de l’US-OTAN dirigées contre la Russie, y compris la militarisation de l’Europe de l’Est et des Balkans.

Les exercices étatsuniens au nom de code « Vigilant Shield 2008 (VS-08) » sont fortuitement présentées comme des « exercices anti-terroristes » alors que, sous les auspices conjoints du Pentagone et du Département de la Défense, « l’US Northern Command » en lien avec le « NORAD » a la responsabilité de l’opération.

« VS–08 » comporte un déploiement d’envergure de l’Armée de l’air des États-Unis et l’Armée de l’air du Canada. Cela ressemble à un scénario en temps de guerre comportant le déploiement de bombardiers et d’avions de chasse sur l’ensemble du continent de l’Amérique du Nord se prolongeant même dans l’Arctique.

Entre-temps, dans le Pacifique, des exercices militaires ont eu lieu à Guam dans le cadre d’une reproduction de « VS–08 ». En parallèle et sous le couvert du Traité « US-Philippines » des exercices militaires doivent être réalisés dans l’archipel des Philippines le 16 octobre, « impliquant près de 3500 soldats de forces spécialisées des deux pays. »

Dans ce qui apparaît visiblement être un scénario d’affrontement, les exercices militaires russes débutent le jour suivant le déclanchement des exercice US sous le nom de code « VS–08 ».

« Les bombardiers stratégiques russes Tu-160, Tu–95 et Tu-22M3 de même que les avions ravitailleurs Il-78 « feront des vols au-dessus de la région de l’Arctique, au-dessus des océans Atlantique et Pacifique et de la mer Noire en simulant des raids de bombardement et le tire de missiles de croisière sur des sites d’essais dans le nord et le sud de la Russie », a déclaré le colonel Alexander Drobyshevsky. » (RIA Novosti).

Une partie de ces exercices militaires russes seront menés dans l’Arctique à proximité du territoire des États-Unis et du Canada (l’Alaska et l’Arctique canadien).

Moscou a annoncé à la mi-août que des vols de reconnaissance effectués par des bombardiers stratégiques ont été repris et se poursuivront sur une base permanente, y compris des missions de surveillance sur les zones de navigation commerciale et de production économique.

L’administration des États-Unis s’est dite préoccupée par la reprise des vols de reconnaissance de bombardiers stratégiques russes.

« Je pense que l’augmentation rapide des dépenses militaires russes nous oblige à les surveiller », a déclaré la Secrétaire d’État Condeleeza Rice dans une entrevue du 14 octobre accordée à ABC News.

« Et franchement, certains de ces efforts, par exemple, des vols de Bombardiers russes dans les zones que nous n’avons pas vu depuis un certain temps, ne sont vraiment pas nécessaires à la sécurité. » (RIA Novosti)

Depuis de longs mois, la Russie a mené des exercices aériens militaires près de l’Alaska. Au cours de l’été dernier, des bombardiers russes ont organisé un certain nombre d’exercices dans ce qui est décrit comme « une zone tampon en dehors de l’espace aérien US », à proximité de l’Alaska. Selon un porte-parole de NORAD :

« Les avions de combat étatsuniens et canadiens, y compris les F-15, ont été dépêchés chaque fois qu’un détachement d’avions russes en exercice, qui varie de deux à six avions, … »

AmalgamA.jpg
« VS–08 » est un exercice militaire qui repose sur un scénario de confrontation de guerre avec la Russie et la Chine.

En août, sous les auspices de l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS), la Russie et la Chine se sont entendues pour réaliser de grands exercices militaires. Sous le nom de code « Mission de Paix – 2007 », les exercices ont eu lieu dans la région russe de la Volga ainsi que dans la région chinoise occidentale d’Urumqi.

par Michel Chossudovsky
Mondialisation.ca, Le 17 octobre 2007
Source : www.mondialisation.ca

Laissez une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here